Fin du RTC : calendrier et solutions de migration

Que signifie le RTC dont on nous annonce la disparition ?

Le RTC signifie Réseau Téléphonique Commuté. Il s’agit de la ligne téléphonique analogique mise en place par l’opérateur historique France Télécom au début du XXème siècle. Cette ligne analogique présente l’avantage d’être sécurisée, c’est à dire qu’elle continue à fonctionner même en cas de coupure de courant.

 

Les dates de fin du RTC sont-elles connues ?

L’arrêt de commercialisation de ces lignes analogiques est annoncé pour le 15 novembre 2018. A partir de cette date, il ne sera plus possible de rétablir une ligne analogique défaillante.  En cas de changement de propriétaire du contrat, il sera par ailleurs impossible de reprendre la ligne existante sur un autre nom.

A partir de fin 2023, c’est l’arrêt technique qui est annoncé par les opérateurs. Les lignes analogiques seront progressivement démantelées par plaques de 150 000 lignes. Le démantèlement d’une plaque doit être annoncé 5 ans à l’avance. Une première expérience a déjà eu lieu dans le Sud Finistère début 2018.

Source : Fédération Française des Télécoms

Quelles sont les recommandations d’ANEP et les solutions de substitution ?

ANEP propose aujourd’hui deux solutions de substitution. La première est la migration GSM. A l’aide des réseaux mobiles 2G, 3G ou 4G, il est possible de simuler une ligne analogique. Les passerelles GSM présentent l’avantage d’être simples à mettre en œuvre. Il s’agit de relier deux fils à la BOX TA (la téléalarme ANEP conforme EN 81-28), fonctionnement en tout point similaire à la ligne analogique. L’alimentation contrôlée et secourue est assurée à l’aide d’une batterie insérée à l’intérieur de la passerelle GSM.

ANEP propose également des cartes SIM Machine to Machine (M2M), qui ont l’avantage d’être mutualisables. En cas de surconsommation d’une carte SIM, les minutes supplémentaires sont reportées sur d’autres cartes SIM en sous consommation, limitant fortement le risque de surcoût pour nos clients.

Les cartes SIM sont MultiOpérateurs. Cela permet de garantir au client final la meilleure qualité de service (QoS). Si un opérateur connait une défaillance, un autre opérateur prendra le relais. En cas d’opérateur unique sur le territoire en question, il sera automatiquement choisi par la carte SIM.

La migration GSM est aujourd’hui largement répandue.  Le GSM présente de nombreux avantages pour nos clients : pérennité plus forte qu’en analogique, et coût de l’abonnement moins élevé que celui d’une ligne analogique. Le client va rentabiliser son investissement au bout d’un an et demi ou deux ans et fera des économies par la suite.

L’autre solution alternative est la migration IP. D’abord par nécessité. La migration GSM ne pourra pas couvrir tous les cas. On recense encore des zones blanches, des immeubles et/ou des gaines ascenseur où le réseau ne passe pas à l’intérieur. Avec la fin des lignes analogiques, une solution IP sera alors imposée car nous n’aurons pas d’autre solution filaire. La solution IP s’avère un bon choix dans d’autres cas de figure. Dans des sites regroupant au moins 4 ascenseurs, il est intéressant économiquement de passer sur une offre de migration IP. Un seul routeur peut, moyennant un seul abonnement, gérer un nombre important d’ascenseurs. Enfin l’offre IP offre des services supplémentaires comme la possibilité de réaliser des appels simultanés, la possibilité d’ajouter des vidéos ou tout autre service, grâce à un débit supérieur et plus stable que les réseaux mobile 2G et 3G.

ANEP a noué un partenariat avec deux sociétés françaises de référence : One Access, leader français de routeurs, et IPSIP, pour la création et la supervision du réseau IP, un des leaders dans son domaine. ANEP a développé l’alimentation contrôlée et secourue, adaptée aux routeurs One Access, conforme à la norme EN 81-28. Offre qui n’est pas aujourd’hui proposée par les grands opérateurs, peu intéressés par les usages spéciaux tels que les lignes téléphoniques d’ascenseurs, faute d’un volume conséquent pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *